Carte Blanche à Anaïs VERSPAN

Du 1er avril au 24 juin 2017
au Fonds d'Art Contemporain sis à Beausoleil St Claude
Du 1er avril au 24 juin 2017, le Fonds d’Art Contemporain du Conseil départemental (Beausoleil Saint-Claude), accueille l’exposition CARTE BLANCHE (An VII) à Anaïs VERSPAN.
Cette dernière consiste en un ensemble d’œuvres : photographies, créations numériques, installations, performances qui livrent la vision de l’artiste sur « les mutations et limites du musée traditionnel, où l’artiste, acteur et metteur en scène se doit de désorganiser pour réorganiser... afin de créer un possible, une nouvelle approche de l’espace ».
C’est ainsi que pour cette VIIème édition de Carte Blanche, Anaïs VERSPAN a choisi de construire son exposition à partir de la thématique suivante : « Et si l’espace Muséal était une KAZ ? »
Pour l’occasion, elle transforme l’espace d’exposition en un salon conté par une « Popòt » (poupée artisanale).
L’espace présente ainsi des photographies majeures de scènes de vie racontant de manière satirique et onirique la vie quotidienne des Guadeloupéens.
Anaïs VERSPAN, tour-à-tour metteur en scène et acteur, incarne le personnage de la poupée de salon. Ainsi elle est le personnage central, photographié à travers une douzaine de scènes de la vie quotidienne. Des tableaux mêlant le satirique, la poésie et amenant la réflexion sur nos « mès et labitid ».
Fidèle au principe de Carte Blanche qui consiste à engager un dialogue entre un artiste contemporain et la collection du musée Schoelcher déplacée pour partie (depuis le lancement des travaux de réhabilitation du musée), l’artiste mêle à la mise en scène des objets du musée et certains objets de décoration des Kaz, ainsi que des photos, pour former une installation complexe mais fidèle à la composition hétéroclite et atypique du salon.
La performance ici proposée vise à repousser les frontières des possibles et confère à l’artiste une dimension lui permettant d’investir le champ artistique... Une fine et fragile frontière entre l’artiste et son art. Ici l’art est au service de l’artiste, l’artiste se travestit afin de devenir une œuvre d’art.
 
Lors du vernissage, le 1er Avril à 19h à l’habitation Beausoleil – St Claude, l’artiste Anaïs VERSPAN performera, en se travestissant en poupée selon un protocole visant à créer une proximité entre l’art et la vie.
 
Pour rappel, Anaïs VERSPAN est une plasticienne Guadeloupéenne qui a participé à divers laboratoires artistiques (Paint-Jiing en 2013 et 2014), des expositions collectives en Europe (follow my footstep – Allemagne, septembre 2013, Grand Marché d’Art Contemporain – Bastille, Paris Mai 2013 ; Art Shopping Stand JCAA Japan – Carroussel du Louvre, Paris) et a donné à voir ses créations lors d’expositions personnelles en Belgique, en France et en Guadeloupe.
 
L’exposition Carte Blanche à Anaïs VERSPAN est ouverte :
• Du mardi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h
• Le samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h
Réservations pour visites de groupes et scolaires au 0590 820 804.
Notez que l’entrée est libre et gratuite.

*La démarche exploratrice
Une exposition mêlant des photographies majeures de scènes de vie racontant de manière satirique et onirique la vie quotidienne des Guadeloupéens. L’artiste Anaïs Verspan sera tour-à-tour metteur en scène et acteur, puisque pour l’occasion elle incarnera le personnage de la poupée de salon. Ainsi elle sera le personnage central, photographié à travers 13 scènes de la vie quotidienne. Des tableaux mêlant le satirique, la poésie et amenant la réflexion sur nos « mès é labitid »

*Stratégie de création
La « pòpòt salon », objet de décoration artisanale, est faite de feuilles de bananes séchées et vernies; la "pòpòt", une poupée souvent « kitch », confectionnée de manière artisanale. Cette poupée que l’on retrouve au sein de bien de foyers guadeloupéens, est devenue un témoin figé de l’évolution et de la modification de comportement de l’Etre guadeloupéen. La finalité de cet exercice est de partager une réflexion sur l’espace muséal et ses relations avec son environnement.