DARBOUSSIER, au coeur des migrations

Du 1er Juillet au 03 Septembre 2017
au Mémorial ACTe, Darboussier, Pointe-à-Pitre

Forte de son succès populaire en 2015, l'exposition temporaire "Darboussier au cœur des migrations" revient à la demande générale ! Agrémentée de quelques nouveautés, elle sera ouverte au public du 1er juillet au 3 septembre 2017.

Vous y trouverez le travail entre autres des artistes
- Norian Cruz, lauréate du Prix spécial Mémorial ACTe - Région Guadeloupe attribué par le Centre Culturel Eduardo Leon Jimenes (Santo-Domingo, République dominicaine). Elle est en résidence au MACTe du 15 juin au 15 juillet 2017.

- Michèle Chomereau-Lamotte qui a créé un tableau en trompe l’œil "Os, sang, rhum ou le dernier sursaut" dans les ruines de l'usine Darboussier.

- Charles Chulem-Rousseau qui a réalisé un reportage sur les nuits guadeloupéennes ; une errance urbaine dans les quartiers tel que Darboussier.

- Nicolas Mérault a créé pour l'exposition une "Trame temporelle" de l'histoire des migrations du XIXème et début du XXème siècles, depuis les mondes des origines vers les îles de la Caraïbe et plus particulièrement en Guadeloupe jusque dans l'usine Darboussier. Un exemple d'établissement de l'ère de la révolution industrielle.

- François Piquet a créé deux sculptures "Dette" et "Devoir de mémoire" qui fonctionnent en dyptique, à distance l’une de l’autre.
 Elles ont été tressées avec des lames de fer provenant de l'usine Darboussier où elles servaient au cerclage des tonneaux de rhum.

- Hélène Valenzuela a travaillé sur la mémoire liée à l'usine Darboussier en réalisant des portraits photographiés et filmés ("Moun Darboussier") et sur la mémoire liée à l'histoire des immigrations en Guadeloupe ("Moun Gwadloup").

Infoline  0590 22 48 20
www.memorial-acte.fr
Facebook : Mémorial ACTe