Séminaire autour de l’exposition « Garcia Marquez, E. Glissant

09h00
27 avr
au Mémorial ACTe, Darboussier, Pointe-à-Pitre
Séminaire autour de l’exposition les 26 et 27 Avril 2018 « Gabriel Garcia Marquez, Édouard Glissant. Solitude et Relations » , en présence de Sylvie Glissant, directrice de l'Institut du Tout-monde.
9 auteurs internationaux livreront leurs analyses des œuvres des deux géants Garcia-Marquez et Glissant.
 
Programme  du Vendredi 27 avril :
9h
Modérateur : M. Ariel Castillo Mier
 
9h00-9h30 - Mme. Delia Blanco, Docteur en littérature et anthropologie, Professeur d’Art et littératures comparées de la Caraïbe, l'Université de Santo Domingo, République Dominicaine :
"Edouard Glissant, Gabriel Garcia Marquez, une narratologie caribéenne en partage."
Ces deux écrivains portent dans leur création littéraire une force de la nature, chacun avec son tempérament, sa passion, sa fougue. Voilà le premier attrait comparatiste qui nous a fasciné. Le temps faisant honneur à nos lectures et réflexions, nous avons partagé le monde de Glissant dans La Lézarde laissant une saveur très particulière dans l’environnement humain et géographique du contexte littéraire, une ambiance, une saveur qui résonne avec, énergie des mots, des phrases porteuses d’une poétique de l’image présente dans les deux écritures.
Ce sont des écrivains dont l’œuvre est écrite à fleur de peau, dans un monde imaginaire surgi du décor de la vie. Tout cela pour créer une narratologie d’une communion fusionnelle qui nous offre dans la perspective de nos recherches d’immenses traversées pour un Macondo- Tout-monde et un Tout monde-Macondo. 
Car chacun à sa manière reconstruit la Caraïbe avec la magie du réel et la fusion du poète. Une Caraïbe de rencontres, de chocs, de bouleversements et d’engagements.
Etudier l’œuvre de ces deux auteurs d’un point de vue comparatiste alimente un horizon où le voyage n’est pas achevé.
 
9h30 : Echanges avec la salle
 
10h00-10h30 - M. Axel Arthéron, Docteur en Arts du spectacle, Maître de Conférences en études théâtrales dans la Caraïbe, département de Lettres de l’Université des Antilles:
« Edouard Glissant dramaturge. »
A l’approche de l’œuvre d’Edouard Glissant, le constat d’une forme de totalisation de son œuvre est manifeste. Qu’il s’agisse de la poésie, du roman, ou de l’essai, Edouard Glissant a su modeler les genres à l’équilibre de sa parole et à l’acuité de sa vision poétique du monde. Seul le genre théâtral semblerait en retrait. Son unique pièce publiée à ce jour, Monsieur Toussaint, (Gallimard 1961, puis la version scénique de 1978) pourrait même s’apparenter à un accident de parcours dans l’itinéraire générique de son œuvre. Pourtant, cette impression hâtive et superficielle ne résiste pas à l’examen rigoureux des premiers jalons de l’œuvre – des années 1950 aux années 1980 -. Par conséquent nous nous proposons d’interroger le statut du théâtre dans l’économie générale de l’œuvre d’Edouard Glissant. 
 
10h30 : Echanges avec la salle
 
11h00-11h30 - Mme. Gaëlle Combé, Inspecteur Pédagogique Régional d'espagnol, Académie de Guadeloupe :
« La Caraïbe : l’espace littéraire de Gabriel Garcia Marquez »
A partir d’exemples tirés des oeuvres et de leur analyse, il s’agira de comprendre quels sont les liens apparents ou volontairement explicites entre le territoire caribéen et les espaces des fictions littéraires de GGM. Comment l’auteur donne t-il vie à l’espace caribéen à travers le prisme de la littérature et à quelle réalité de ce territoire veut il nous faire accéder. Dans quelle mesure l’auteur fait-il de son lecteur un artisan (ou un artiste) de l’élaboration d’une réalité caribéenne unique, mais rendue éternelle grâce à la littérature. 
 
11h30 : Echanges avec la salle
 
12h00 : Clôture du séminaire
 
Salle des congrès et arts vivants, Mémorial ACTe
TARIF : Entrée libre sous réserve des places disponibles

 

Vous aimerez aussi

Il n'y a pas d'évènements dans l'agenda