CinéMACTe à la loupe / Les routes de l’esclavage (suite et fin)

18h30
19 avr
au Mémorial ACTe, Darboussier, Pointe-à-Pitre

Le Mémorial ACTe présente dans le cadre de son second trimestre intitulé « Résistances et libération » et en avant-première en Guadeloupe une collection documentaire de 4 épisodes LES ROUTES DE L’ESCLAVAGE.

1621 – 1789,
De la plantation caraïbe à la révolte,
XVIIème siècle. L’Atlantique devient le champ de bataille de la guerre du sucre. Français, Anglais, Hollandais et Espagnols se disputent les Caraïbes pour y cultiver des champs de cannes. Pour assouvir ces rêves de fortune, les royaumes européens ouvrent de nouvelles routes de l’esclavage entre l’Afrique et les îles du Nouveau Monde. Avec la complicité des banques et des compagnies d’assurances, ils industrialisent leurs méthodes et portent le nombre de déportations à des niveaux jusque-là jamais atteints. Pris au piège, près de 7 millions d’Africains se trouvent entrainés dans un gigantesque tourbillon de violence.

1789 – 1888
A Londres, Paris et Washington, le courant abolitionniste gagnent du terrain. Après la révolte des esclaves à Saint- Domingue, et face à la gronde de leurs opinions publiques, les grandes puissances européennes abolissent la traite transatlantique en 1807.
Pourtant l’Europe, en pleine révolution industrielle, ne peut pas se passer de la force de travail des esclaves. Pour satisfaire son besoin de matières premières, elle repousse les frontières de l’esclavage et ferme les yeux sur les nouvelles formes d’exploitation de l’homme au Brésil, aux Etats-Unis et en Afrique.
A l’heure où la traite légale est enfin interdite, la déportation des captifs africains va exploser, plus importante que jamais. En 50 ans, près de 2,5 millions sont déportés.

TOUT PUBLIC

HEURE : 18H30 et 19H30
2 x 52 minutes

Salle des congrès et des arts vivants

TARIF : Entrée libre dans la limite des places disponibles et sur réservations mediation@memorial-acte.fr

Vous aimerez aussi

Il n'y a pas d'évènements dans l'agenda