Al Pacman, 20 ans d’Art de rue…

Le graff a le vent en poupe sur le territoire! Tandis que l'artiste STEEK expose ses toiles à T&T Jarry, Lékip KKFèt est parti à la rencontre d'un autre graffeur Al PACMAN qui, à tout juste 33 ans, a déjà 20 années d’art urbain derrière lui.

« J’avais à peine 12 ans quand j’ai découvert le graffiti dans les rues de Pointe à Pitre. Je me suis attaché au graff suite à des difficultés familiales. Enfant de la DASS, je changeais souvent de famille d’accueil ; le graffiti était pour moi la seule thérapie pour oublier les moments de douleur. D’année en année, mon style a évolué en fonction de mes émotions intérieures, et des choses que je voyais dans la vie de tous les jours. Les voyages à l’étranger m’ont apporté beaucoup dans ma façon de concevoir le graff, et m’ont appris à partager cet art avec tous les publics quels que soient les niveaux sociaux ».

PALMARES

Artiste graffeur autodidacte, ce jeune pointois commence par faire des tags en 1993 puis développe son art tout en travaillant son style. Durant 7 années, il écume les festivals et plateaux de clips vidéo de Métropole et commence à se faire un nom.  

C’est en mai 2007 qu’il crée son entreprise baptisée ALPACMAN CONCEPT, spécialisée dans la décoration et la réalisation de fresques sur tous supports: murs, stores, appartement, magasin, résidence….. Accompagné dans ce projet par la Boutique de Gestion de Guadeloupe, il bénéficie alors de l’aide à la création d’entreprise pour les jeunes d’Outre-mer dans le cadre du Projet Initiative Jeune (PIJ).

En 2008, Al Pacman est lauréat au Concours Régional « Talents des Cités » dans la catégorie « création ». Il reçoit son prix le 8 novembre 2008, des mains de Carla SARKOZY au Sénat. La même année, il termine 3ème dans la catégorie « artisanat » au Concours régional de la Création d’Entreprise et sera également Coup de cœur au Concours de Jeunes Entrepreneurs organisé par la Boutique de Gestion de Guadeloupe.

GOSPEL ART

Alors que son talent est reconnu au-delà de nos frontières, la clientèle du graffeur est aujourd’hui composée de collectivités, professionnels de la mode, associations, écoles, le centre pénitencier… Il réalise aussi des décors pour les plateaux télés, pour des bureaux, des espaces publics, ainsi que des créations sur tissus pour des stylistes. Il anime également des journées d’ateliers pour les enfants en milieu scolaire et parascolaire.

A l’occasion de la rétrospective de ses 20 années de graff et créations urbaines, Al Pacman a choisi de faire la fête avec le public en partageant ces moments avec ses amis artistes. Du 28 au 31 mai dernier, le rez-de-chaussée du centre Rémy Nainsouta a été investi de toiles géantes de l’artiste mais aussi des œuvres de Bernard Pincemail, peintre-plasticien et des sculptures de Jean-Luc et Angelo. Les murs du centre ont vibré aux rythmes des chanteurs et musiciens Misié Sadik, Isham, le groupe de Gospel GCS, Hélium, Anthony Drew, Seir Joda, tandis que la famille des graffeurs, avec entre autres 4KG,WALL DOG ,RN5, Fred & Fabien Morelli…, avait pris possession de la rue en faisant danser leurs bombonnes sur de grandes toiles plastiques tendues à l’entrée de Rémy Nainsouta. Un joyeux happening donc, en sons et en couleurs auquel les passants et amis ont pu se joindre.

 

 

 

 

« L’expo de mes 20 ans avais pour but de partager ma passion pour le graffiti avec mes amis qui excellent dans d’autres arts et avec le public. Les personnages de mes toiles représentent la sensibilité, la misère que l’on croise tous les jours et les injustices du système. Ces émotions sont inscrites dans les regards et les traits que je peins ».

 

 

 

 

Contact :
www.facebook.com : pacman al
EMAIL : twentypak@hotmail.com
Tel : 0690.723.043

 

Témoignage : Audrey, gérante de "La Brasserie" à La Jaille.

« Nous avons rencontré Pacman en avril 2013 car nous avions un projet décoratif pour le restaurant que nous venions d’inaugurer ; il nous fallait animer un grand espace vitré. L'aménagement de La Brasserie du Parc a été conçu afin de recevoir régulièrement des artistes et ainsi pouvoir les exposer et mettre en avant leur talent. Le tout dans un cadre culinaire recevant du public. Pacman a parfaitement répondu à notre demande spécifique : une vue panoramique du marché aux poissons de la Darse à Pointe à Pitre. Le concept a été réalisé comme une photographie en Noir et Blanc rehaussé de quelques touches de couleur. L’artiste a fait preuve d'une grande capacité d'adaptation, de réactivité et de créativité. Il a su, comme nous le souhaitions, mettre en exergue une vue typique de la Guadeloupe de manière tout à fait contemporaine ».