LE MACTe ET LE GOUVERNEMENT S'ENGAGENT

Le vendredi 12 octobre 2018, 15h, le Mémorial ACTe et la Délégation interministérielle de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT (DILCRAH) ont signé une convention de partenariat au Mémorial ACTe (salle des ateliers modulables, 1er étage).

Objectifs :
En étroite collaboration avec la DILCRAH, le Mémorial ACTe souhaite conduire une action d’éducation à la citoyenneté et à la culture en direction de l’ensemble de la jeunesse et de la société civile qui s’inscrive dans le cadre des objectifs du plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme 2018-2020.

L’objectif du partenariat est donc de renforcer la capacité du Mémorial ACTe à diffuser un questionnement sur le monde d’aujourd’hui, l’héritage et les réminiscences de l’esclavage dans nos sociétés (formes contemporaines d’asservissement, formes contemporaines de résistance) y compris à travers les expressions artistiques contemporaines.

Engagement de la DILCRAH
La DILCRAH s’engage à fournir les conditions d’un soutien moral et financier aux diverses actions du projet éducatif et pédagogique que représente le Mémorial ACTe dès lors que ce dernier lui propose des actions en conformité avec les objectifs du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020.

Engagement du Mémorial ACTe
Le Mémorial ACTe s’engage à accueillir le public scolaire dans le respect des programmes d’enseignement édictés par le ministère de l’éducation nationale.

Il s’engage également à proposer et à réaliser un programme annuel d’initiatives visant à lutter contre le racisme et l’antisémitisme dans le cadre de son projet éducatif et pédagogique.

La Délégation interministérielle à lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT
La DILCRAH est chargée de concevoir, de coordonner et d’animer la politique de l'Etat en matière de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT. A cette fin, elle exerce un rôle de conseil et d’animation auprès des ministères.

Elle a notamment coordonné l’élaboration du plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme 2018-2020 et le plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT.
La DILCRAH a vocation à être l’interlocutrice privilégiée des acteurs institutionnels et associatifs de défense des droits de l’homme et de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT 2017-2020.

Le Mémorial ACTe, Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage
Le Mémorial ACTe, en corrélation positive avec la politique culturelle de la Région Guadeloupe, s’investit dans la réussite de sa mission éducative grâce à son projet éducatif et pédagogique, et apporte son concours à la réalisation des objectifs de la DILCRAH dans sa mission de soutien et de développement des projets de lieux de mémoire et d’histoire dans tous les territoires.

Le Mémorial ACTe centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage, est un lieu central d’expositions permanentes et temporaires, d’expressions artistiques et culturelles, d’enseignement, de recherches, de colloques et de conférences sur les thématiques de l’esclavage, de la traite et de leurs mémoires, ainsi que de l’art contemporain à destination du grand public, des chercheurs et du monde de l’éducation.

Il porte une ambition guadeloupéenne à l’échelle internationale et s’affirme comme un lieu de rencontres et de dialogues de tous les héritiers de cette douloureuse histoire. C’est le rendez-vous des Guadeloupéens avec eux–mêmes, la Caraïbe et le monde, un catalyseur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.

Par son action, le Mémorial ACTe vise à renforcer la cohésion sociale et les liens intergénérationnels, promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie et générer du capital social et culturel par l’éducation de tous.

Infoline 0590 22 48 20
www.memorial-acte.fr
Facebook : Mémorial ACTe