Ti Gwadloupéyen, nouvel album de SOFT.

SOFT est un groupe majeur de la scène guadeloupéenne. Leur 1er album, KADANS A PÉYI LA, paru en 2005 a provoqué en Guadeloupe et en Martinique un véritable raz de marée similaire à l'explosion de Kassav' au mitan des années 80. Plus de 30 000 albums vendus sur les deux îles, un score suffisamment important, quand on le rapporte à la population totale (800 000 h.) pour mériter d'être signalé.
Les deux albums suivants ont validé l'impact du groupe auprès de son public.
 
Ce 4 ème album, huit ans après, marque le grand retour de SOFT.
Des textes forts, une musique acoustique moderne pour des chansons aux mélodies engageantes dont l’esthétique reste basée sur le GWO KA.
 
SOFT c’est toujours les thèmes engagés, les prises de position, qui dessinent chaque jour les contours de la société guadeloupéenne d'aujourd'hui.
 
"Ti Gwadloupéyen" qui donne son nom à l'album nous parle notamment d'une société mélangée où chacun doit être à même de trouver sa place. Éclectique et enraciné, la démarche de SOFT se rapproche de d’une Leyla McCalla, et d'autres artistes que l'on classe souvent dans le « mouvement Americana ».
 
Produit par Aztec Musique, TI GWADLOUPÉYEN est un opus attendu, brillant et surprenant. 
 
Pour cet album, SOFT s'est entouré de quelques "pointures", parmi lesquels Jacob Desvarieux, Dominik Coco, et Claudine Pennont au chant, Joby Julienne au tambour, Arnaud Dolmen à la batterie, Adriano DD Tenorio aux percussions et Denys Lable (Cabrel, France Gall) à la guitare .
SOFT, c’est la réalité des Antilles du 21e siècle.
 
Sortie internationale de l'album en physique et en digital : le 1er décembre 2017
Concert au New Morning à Paris le 2 décembre 2017, dans le cadre du festival Banlieues Tropicales. 
Des albums Best of SOFT et Ti Gwadloupéyen seront en vente.