Jean-Claude Emboulé nous parle des Chanté Nwèl de Petit-Bourg avec ZOULAKA

L’orchestre ZOULAKA, en partenariat avec la Ville de Petit-Bourg, organise  la 2ème édition du « CHANTE NWEL O TIBOU », depuis le samedi 29 novembre jusqu’au mardi 23 décembre, dans différents quartiers de Petit Bourg.
Après le franc succès de sa première édition, l’association KAKO a décidé de renouveler cette opération pour une manifestation encore plus festive et conviviale.
KKfèt est allé interviewer son Président, Jean-Claude Emboulé, porteur du projet.
 
KKFèt : Bonjour Jean-Claude Emboulé, quelle est l’histoire de l’association Kako ?
JCE : L’association est née en 1984. Elle fête donc ses 30 ans d’existence cette année. C’est une association à vocation culturelle et musicale mais nous faisons aussi de l’artisanat et du soutien scolaire.
Le premier morceau du groupe KAKO « Anja Fann Kann » a remporté un beau succès populaire à l’époque, avec un style gwo ka moderne. Après on a voulu faire des morceaux qui bougent plus et on a créé le groupe SUAVE vers 1989 ; on y jouait alors du zouk.
 
KKFèt : Et comment est né Zoulaka ?
JCE : Etant moi-même musicien, makè, boula, tibwa mais aussi harmonica ; l’alliance entre le ka et l’harmonica étant neuve et originale, nous avons cherché un nom à ce style musical. Finalement, nous avons baptisé cette musique Zoulaka au début des années ’90, après avoir vérifié à l’INPI que ce terme n’existait pas déjà.
 
KKFèt: Comment en êtes vous venus aux Chanté Nwel ?
JCE : L’an dernier, nous avons sorti un album de cantiques de Noël avec un morceau inédit : le Nwel Zoulaka. Les membres de l’association avaient envie de revenir au Noël traditionnel, de case en case. Avec le concours de la municipalité et des associations de la Ville, l’orchestre ZOULAKA s’est donc produit sur une dizaine de dates, de quartier en quartier distillant tous les ingrédients de ces moments de tradition et de partage grâce aux chants et à la danse ; kon antan lontan. L’esprit d’échange était vraiment présent et le public en a redemandé. Nous revenons donc cette année avec 8 dates et encore plus de proximité car, à terme, nous voudrions revenir à la simplicité et même enlever les estrades pour être uniquement dans la convivialité avec ceux qui nous reçoivent.
 
KKFèt : Concrètement ça se déroule comment ?
JCE : La Ville de Petit Bourg nous aide sur le plan logistique et fournit  la sono, la lumière, les estrades,…et l’Office du Tourisme gère la partie communication. Zoulaka se produit avec pas moins de 25 personnes sur scène : musiciens, choristes, danseuses,…et le moins que l’on puisse dire c’est que ça met de l’ambiance et ça réchauffe les cœurs ! Les gens n’attendent que ça, c’est très chaleureux, on mange tous ensemble, chacun apporte quelque chose.
Après la fin d’année, on continuera d’ailleurs à se produire pour les fêtes  de section et dans les boîtes de nuit mais en effectif réduit. Notre rêve serait d’aller jouer en Métropole, à la rencontre d’autres publics.
 
KKFèt: Et vous avez une actualité musicale je crois…
JCE : Oui effectivement, nous venons tout juste de sortir un album de 7 titres originaux où je joue de l’accordéon, comme mon père et mon grand-père qui était un champion dans cette discipline. Le CD est disponible chez DEBS Music mais nous le vendons aussi sur nos prestations. Le Nwèl o Ti Bou nous permet aussi de faire la promo de ce nouvel album. Alors à très bientôt !
 
Les prochaines dates à retenir :
Vendredi 12 décembre, à 20h00, ancien terrain de basket, Pointe-à-Bacchus
Samedi 13 décembre, à 20h00, centre commercial, Bellevue
Vendredi 19 décembre, à 20h00, zone d’activité, Collin
Dimanche 21 décembre, à 20h00, à l’arborétum, Montebello
Lundi 22 décembre, à 20h00, Carrefour de Bois de Rose, Bel Air Desrozières
Mardi 23 décembre, à 21h00, place de la mairie, pour la grande finale
 
Contact : Jean-Claude Emboulé 0690 24 28 31