Joël NANKIN, artiste plasticien vu par les élèves de seconde Art

Dans le cadre de l'enseignement d'exploration du patrimoine, en 2013 les élèves de la seconde Art Danse sont allés à la rencontre d'autres élèves du lycée Foch de Rodez. Ils ont décidés de présenter : un artiste, une région, un lycée. Les élèves de la seconde 5 sont allés à la rencontre de l'artiste guadeloupéen, Joël Nankin et le site www.kkfet.com relaie leur démarche!

Joël Nankin, un artiste militant culturel
Joël NANKIN est un militant guadeloupéen qui très jeune a commencé a s’intéresser au monde qui l'a bercé. Artiste peintre décapant mais aussi activiste politique intègre il a fait de sa vie un combat pour l’identité créole.
En parlant de la Guadeloupe comme d'un pays Joël NANKIN rappelle qu'il est un des fondateurs du mouvement culturel AKIYO, créé en 1979. Il fut emprisonné pour atteinte à l'intégrité du territoire français en 1983 en raison de ses activités indépendantistes. Il fut libéré en 1989 par le président français François MITTERRAND qui souhaitait soulager les tensions entre les Antilles et la Métropole françaises.
Depuis , Joël NANKIN continue à se battre avec moins de virulence, mais avec ses toiles et son franc parler, pour que la France et l'opinion publique ouvrent les yeux sur la situation archaïque dans laquelle est plongée la Guadeloupe. Il se définit maintenant comme un militant culturel.

Les élèves de la seconde 5 ont pu rencontrer Joël Nankin à deux reprises : dans son atelier à Lasserre et au cours d’une exposition "figurations caribéennes" au palais des sports du Gosier.
Lors d'une interview à son atelier, Joël NANKIN a expliqué que c'est en prison qu'il avait commencé à faire des portraits pour des prisonniers et que par la suite il a diversifié ses pratiques et est devenu un peintre reconnu internationalement.

Interrogé sur la raison de la présence d'au moins un personnage dans chacun de ses tableaux, il répond que c'est pour lui un langage qui nous permet d'identifier son travail, de reconnaître son style.C’est son parti pris. Lors de la visite au Palais des Sports du Gosier, Joël NANKIN a présenté plusieurs de ses œuvres et répondu aux questions des élèves:

2nde 5-Pourquoi utilisez-vous le thème de l'esclavage? Le tableau «Alonzo» nous a interpellé, qu'est-ce-que vous avez voulu représenter dans cette œuvre?
J.N-Pour moi, l'esclavage est un thème historique. J'ai représenté un esclave marron c'est a dire un fugitif. J'ai choisi la couleur noire pour représenter le rapport de couleur blanc et noir. J'ai voulu représenter un esclave marqué a la fleur de lys dont ont a sectionné la jambe.


 

2nde 5-Pourquoi utilisez-vous des couleurs sombres dans vos œuvres comme dans le tableau «Il et lui» , alors que vous avez voulu représenter deux personnages qui se marient? 
J.N-J'ai voulu représenter deux personnages homosexuels qui se marient. J'ai fait le choix de ces couleurs parce que je pense qu'ils ont un rapport avec l'âme. J'ai fait ce choix de couleurs sombre pour montrer la tristesse et la colère.

--------------

Regards et interprétations de la classe sur une œuvre :
Nous pouvons observer un personnage regardant par la fenêtre. Un homme à terre est en sang et deux autre personnages au sol sont avec le blessé. Certains pensent qu'il a voulu représenter la curiosité en Guadeloupe; d’autres que c’est l’âme du mourant qui s’en va et qui regarde par la fenêtre le chemin à suivre.

 

Pour conclure, Joel Nankin ne veut pas donner d’explications aux œuvres; pour lui ses tableaux parlent à chacun, selon sa sensibilité, ses attentes et sa culture générale; il nous invite d’ailleurs à fréquenter plus souvent les vernissages, les espaces culturels et artistiques en Guadeloupe et ailleurs, afin d’améliorer, d’enrichir nos connaissances et notre culture .
Nous avons passé un excellent moment avec cet artiste, qui nous a fait découvrir l’art pictural sur un autre angle, proche de nous et en même temps si universel.

Article réalisé par les éléves accompagnés par Madame Torin, leur professeur d'EPS et d'Art Danse, et Madame Noël, leur professeur de français.