Plein soleil sur les éditions Nèg Mawon!

A l’occasion de la sortie du cahier d’activités « 50 jeux pour les timoun et les timanmay », Lékip KKFèt est allée à la rencontre de Didyer Mannette, fondateur des éditions Nèg Mawon ; histoire aussi d’en savoir plus sur la santé du monde de l’édition en cette période de crise sanitaire.

Kkfèt : Comment se passe le choix d’édition des ouvrages ?

Didyer Mannette : Chaque ouvrage réceptionné par les éditons Nèg Mawon est lu et étudié par un comité de lecture composé de 3 à 5 personnes. Nous recevons au moins 4 ouvrages par semaine ! Et nous analysons la qualité de l’ouvrage : s’il est correct tel quel, s’il est perfectible ou s’il nécessite des corrections au niveau du fond ou de la syntaxe. Et nous publions des nouveautés tous les 2 à 3 mois.

Nous sommes une maison d’édition très vivante !

En 2020, nous avons publié une trentaine d’ouvrages ! Ce qui est très important pour une maison d’édition locale.

Notre spécificité est aussi notre force : nous devons être plus rapides, plus réactifs que la France hexagonale où les sorties sont programmées au moins 1 an à l’avance.

Ici, nous devons prendre des décisions plus rapidement afin d’éviter que les auteurs se tournent vers Internet.

Notre stratégie de développement se base sur des points forts:

**Nous assurons un accompagnement professionnel dès réception des ouvrages grâce au comité de lecture.

**Nous assurons le placement des ouvrages en librairie et nous bénéficions, grâce à l’assiduité de notre suivi, d’un référencement à l’international depuis peu.

**Les éditions Nèg Mawon bénéficient des meilleures bases de référencement en librairies d’ici et d’ailleurs et nous organisons régulièrement des séances de dédicace dans la Caraïbe et l’Hexagone.

**Vu que le risque financier est porté par la maison d’édition, il est primordial que nous fassions les bons choix et que nous apportions un soin particulier à la qualité des ouvrages que nous éditons.

Kkfèt : Depuis la crise sanitaire, comment se porte et s’organise le monde de l’édition ?

Didyer Mannette : La Covid 19 a bien entendu compliqué les choses : il n’y a plus de salons, plus de marchés, plus de manifestations publiques….

Le public a été contraint de se rabattre sur les ventes par Internet qui offre un choix immense.

Mais à contrario, les périodes de confinement ont vu l’émergence de talents artistiques, par la force des choses, et beaucoup se sont mis à écrire.

Nous avons reçu plus d’ouvrages que d’habitude, d’auteurs qui se sont essayés à la plume.

Je fais la différence entre auteur et écrivain car un écrivain est celui dont c’est vraiment le métier, qui est habité par une vocation, qui produit régulièrement avec une réelle démarche intellectuelle. Par contre, une personne lambda peut être auteur d’un ouvrage artistique de manière ponctuelle.

Kkfèt : Qu’en est-il de la dernière sortie en date à destination des enfants ?

Didyer Mannette : Il s’agit d’un cahier d’activités en français cette fois mais avec un contexte antillais, pour les enfants entre 4 et 9 ans.

Il est sorti la semaine dernière ainsi qu’un poster géant à colorier avec notre faune et flore locales (Guadeloupe et Martinique).

Dans ce cahier tropicalisé, les enfants sont plongés et valorisés dans un environnement créole qu’ils connaissent bien. Ils peuvent s’adonner à des jeux de mots, jeux d’ombres, dessins, coloriages,…

Plus de 50 jeux différents et où les parents participent également en accompagnant l’enfant en répondant aux questions qu’il peut poser ; en apportant des compléments d’information de manière pédagogique notamment sur la protection de l’environnement, l’un des domaines privilégiés de cette démarche.

Propos recueillis par Barbara Keller

En savoir plus et commandez en ligne:

LES ÉDITIONS NÈG MAWON  (E.N.M)
Email: editions.neg.mawon@gmail.com
📞 06 90 38 56 12
📌Voie Verte, Immeuble Mahogany , Z.I de JARRY
97 122 Baie-Mahault (GUADELOUPE)
🌐 www.editions-neg-mawon.com

Parcours de Didyer Mannette

Didyer Mannette, mornalien, comptable de formation est aussi connu comme correspondant de presse en Guadeloupe depuis de nombreuses années.

Amoureux du créole et de la poésie, il a lui-même écrit plusieurs recueils de poèmes dont « TI MO A LANMOU », « NOU PRAN MO » ou encore « MWEN ENMÉ-W ».

Il fonde les éditions Nèg Mawon en 2010 poussé par un intérêt profond pour le créole et son territoire natal : « L’envie de contribuer à une littérature qui nous ressemble » dit-il ; et d’apporter la réponse aux besoins des lecteurs et auteurs des territoires d’Outre-Mer en publiant et proposant des ouvrages de qualité.

La maison d’édition s’est aussi spécialisée dans la production d’ouvrages à destination des plus jeunes pour que les enfants puissent enfin s’identifier et reconnaître des éléments de leur quotidien dans les livres qui leurs sont proposés.

Ainsi depuis 2016, les guadeloupéens ont pu s’adonner en famille à des jeux de mots divers en créole grâce à des magazines de jeux : TI JÉ KRÉYÒL 1 et 2 puis des albums de coloriages : KOLORYÉ FWI AN NOU et KOLORYÉ FLE AN NOU.

L’an dernier, 2 ouvrages destinés aux collégiens ont vu le jour : TI JÉ KRÉYÒL POU TIJOUWA 1 (4è et 3è), TI JÉ KRÉYÒL POU TIJOUWA 2 (6è et 5è).

Fort de leur pertinence, en une année seulement, ces 2 derniers magazines ont été adoptés par le corps enseignant et figurent déjà sur les listes scolaires.

Didyer espère ainsi réussir le challenge d’avoir des ouvrages des éditions Nèg Mawon étudiés en classe par les élèves de Guadeloupe : des romans, des recueils de poésie, ouvrages didactiques,….

Partager !