Habitation Routa

Il s’agit d’une exploitation agro-industrielle organisée autour de deux espaces bien distincts : la maison principale et ses annexes, et la distillerie.
L’habitation Routa est, en Guadeloupe, l’un des rares vestiges en état des habitations sucrières et rhumières du XVIIIème siècle. La famille Wachter arrivée en 1920, y exploite toujours les terres agricoles. C’est à la suite de sa destruction par le cyclone de 1928, que l’habitation principale fut reconstruite sur les plans des architectes Pavot et Cane. La nouvelle habitation principale fut ainsi construite en 1930, avec une ossature métallique et une structure béton arme/bois.

La maison principale, l’allée et la distillerie sont inscrits au titre des monuments historiques en 2013.
Elle fait partie des 269 sites en péril retenus en 2018 par la mission Stéphane Bern pour bénéficier des gains du loto du patrimoine.

C’est une habitation privée mais qui participe ainsi activement chaque année aux Journées du Patrimoine, par le biais de visites commentées.
En 2012, l’essentiel de l’épisode Meurtre à la plantation de la deuxième saison (2013) de la série franco-britannique Meurtres au paradis est tourné dans différents lieux de la propriété.
Elle est le lieux de divers évènements culturels (concerts, projections,…)

Ne ratez pas les dernières actualités !

Abonnez-vous à la newsletter !
Carte